Pour ce qui me concerne, j’ai l’espérance de la vie éternelle. Cela importe infiniment plus que mon espérance de vie terrestre.

À ce propos, il paraît que la découverte de la pénicilline à elle seule, a augmenté notre espérance de vie d’au moins vingt ans. Extraordinaire n’est-ce pas? Cela mérite de gros et sincères applaudissements! Bravo Sir Alexander Fleming!

Cependant, lorsque l’on pense à l’œuvre de Jésus-Christ sur la croix pour sauver l’humanité, non pour une prolongation d’espérance de vie terrestre, mais en vue de l’espérance de la vie éternelle, je me dis que si toutes les mains de la Terre entière L’applaudissaient pour cela, jusqu’à ce que chacune d’elles meurent d’épuisement, cela ne serait qu’une misérable louange comparée à ce qui nous est offert.

Dieu décide pour notre vie

Alors, si vous deviez choisir entre les deux espérances, laquelle choisiriez vous?

Le roi Ézéchias eut quinze années de plus à vivre alors que la maladie le rongeait et que le prophète Esaie, tel un fidèle agent de voyage céleste, lui avait déjà remis son ticket, un aller simple. Mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Pour certains, le Seigneur les reprend plus tôt pour ne pas les condamner avec le monde. Pour d’autres au contraire, leurs jours se prolongent, comme ce fut le cas pour le roi Ezechias. Notre vision restreinte de la vie ou la souffrance de la séparation nous font peut-être dire que certains ont rejoint le Seigneur trop tôt. Qui sait s’ils Lui étaient tellement précieux qu’Il a désiré les avoir avec Lui dans Sa présence ? Qui sait quoi, où, quand, et comment? Dieu seul sait toutes choses, faisons-Lui confiance

Quel but dans la vie ?

Notre vie terrestre mérite-t-elle autant de considération pour que l’on cherche autant à l’améliorer? Je ne le pense pas.

Bien sûr, continuons notre jogging,

C’est bien pour transpirer.

Prenons des vitamines,

C’est bon pour la santé.

Changer sa mauvaise mine,

C’est mieux que l’imposer.

Avoir une taille fine,

C’est mieux à transporter.

Mais au final, ne devrons-nous pas abandonner tous nos acquis, à un moment ou à un autre? Alors qu’est-ce qui importe le plus?

Remplissons nos yeux d’espérance

Dans son épître au Colossiens 3:1, Paul tient un discours très orienté vers le ciel: « Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Attachez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. »

Le Seigneur nous a donc adressé une vocation céleste. Tant mieux, si nous pouvons être soulagés de nos petits bobos d’ici-bas, mais le plus important c’est l’espérance de la vie éternelle, et l’offrande de nos vies à Jésus pour terminer notre course. Si je dois dépasser l’espérance de vie terrestre, que cela m’aide à mieux entrer dans l’éternité! Amen!