Proverbes 13.12 Un espoir différé rend le cœur malade,
Mais un désir accompli est un arbre de vie.

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais l’œuvre de Dieu que nous désirons en nous ou dans notre vie en général, ne s’accomplit pas toujours du jour au lendemain. Nous aspirons tous à la voir se réaliser très rapidement, mais la sagesse de Dieu en décide souvent autrement. Il nous faut ainsi attendre, et attendre, et attendre encore, au point que notre cœur peut devenir malade de frustration et de découragement, comme cela est écrit: «Un espoir différé rend le cœur malade » . Or la patience est une école sans confusion et dont le professeur principal s’appelle Mr Patience. Ce dernier donne toujours l’impression de prendre tout son temps. Il lui arrive souvent d’annuler ses cours sans prévenir, de changer de sujet alors que vous êtes déjà captivé par ce qu’il partage. De plus, il ne répond pas toujours aux questions qui lui sont posées. Ce n’est pas qu’il les évite, mais c’est sa façon d’enseigner et c’est difficile à suivre. Le professeur Patience prend aussi un « malin » plaisir, celui de nous imposer des devoirs surprise, sur des thèmes inconnus au répertoire académique officiel.

L’ENSEIGNEMENT DE MR PATIENCE

Inutile donc de vous dire qu’avec Mr Patience, il faut beaucoup de patience. Ben justement! C’est exactement ce que ce monsieur s’évertue à nous apprendre, la patience. Son objectif est de préparer notre cœur pour le conjuguer à des circonstances favorables amenées par Dieu pour nous bénir, et nous faire expérimenter une bénédiction qui n’est suivie d’aucun chagrin. Notre désir accompli dans le temps de Dieu devient alors un arbre de vie qui régalera notre âme d’une pleine satisfaction. Après la souffrance et l’humiliation viendront la joie et la gloire. Manger de l’arbre de la croix en faisant mourir l’impatience et la précipitation, nous permettra plus tard, d’être possesseur d’une corbeille de fruits mûrs et juteux, au lieu de fruits verts récoltés prématurément. Ces expériences nous révèleront au final, le mystère d’un arbre donnant la mort pour faire agir en nous la vie.

Le verset d’après nous exhorte à ne pas mépriser la parole.
Proverbes 13.13 Celui qui méprise la parole se perd,
Mais celui qui craint le précepte est récompensé.

Cette Parole inclut le message de La Croix, qui est le sol dans lequel nous devons planter notre vie. Nous aurons de cette manière, une pleine récompense, en étant fondés et enracinés dans la mort du Seigneur. Alors qu’enfouie dans le sol, meurt notre petite graine de vie terrestre, avec ses germes d’égoïsme, d’orgueil et ses plans hasardeux, celle-ci finira par donner naissance à un arbre de vie abondante et dont les fruits demeurent.

Chers bien-aimés, la foi nous est donnée pour faire patience, et la patience est formée en nous pour que la foi fasse multiplier les dons de la grâce de Dieu. N’essayez donc pas de faire grandir votre foi, sans lui donner ce fondement solide.