Le Saint-Esprit nous fait participer à la nature divine en nous faisant moissonner la vie de Dieu , lorsque nous semons pour Lui dans le terrain de l’évangile. La nature de Dieu devient alors un fruit qui augmente dans notre vie et non le résultat d’un effort humain pour plaire à Dieu. Nous expérimentons alors l’œuvre et la puissance de la grâce.
Le fruit de l’Esprit c’est finalement Dieu qui vit en nous, accomplissant cette promesse:
Jean 10.10 : moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance.

L’apôtre Paul dira plus tard:
Galates 6.7–10 : Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. 8 Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. 9 Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas. 10 Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi.

LE FRUIT DE L’ESPRIT C’EST DIEU EN NOUS

L’amour c’est Dieu en nous qui nous pousse à nous sacrifier pour les autres.
La joie c’est Dieu en nous, nous faisant ressentir Son bonheur de nous voir Le servir et servir les hommes.
La paix c’est Dieu en nous qui nous fait vivre en harmonie avec les autres.
La patience c’est Dieu en nous qui fait miséricorde aux autres.
La bonté c’est Dieu en nous qui donne abondamment aux autres.
La bienveillance c’est Dieu en nous qui prend soin des autres.
La fidélité c’est Dieu en nous qui est toujours là pour les autres.
La douceur c’est Dieu en nous qui ne s’irrite pas envers les autres.
La tempérance c’est Dieu en nous qui nous aide à maîtriser notre chair trompeuse.