Il vaut beaucoup mieux pleurer dans les bras de Dieu que sous le pied et le joug de notre ennemi. Le Seigneur Jésus est notre souverain sacrificateur, prêt à secourir Ses bien-aimés accablés par leurs faiblesses, prêt à les réconforter dans leur moment d’angoisse et de détresse, à sécher leurs larmes amères arrachées des rudes épreuves de la vie.

Pourtant, combien d’enfants de Dieu n’accourent pas à Ses pieds lorsqu’ils se sentent tentés ou bien après qu’ils ont chuté ou ont été blessés? Il est malheureux de constater que c’est souvent sous le pied implacable de l’ennemi qu’ils finissent par répandre leur âme. Quel gâchis, lorsque nous tournons le dos à la grâce de Dieu au lieu de nous réfugier dans Sa présence réconfortante !

L’adversaire en profite alors pour nous mentir au sujet de l’amour de Dieu et nous faire croire que tout cela n’est que baliverne. Nos larmes qui devaient sécher aux pieds du Seigneur coulent alors sur les parois rugueuses de notre coeur endurci et nous avons beaucoup de mal à les avaler.
Même un torrent de larmes n’arriverait pas à émouvoir notre adversaire le diable, tandis qu’une seule répandue avec sincérité nous suffit pour conquérir toute la compassion de Dieu. Alors, enfant de Dieu, décharge-toi sur Lui de tous tes soucis, car Lui-même prend soin de toi. Ton Dieu t’attend, assis sur un Trône de grâce.