L’église n’est pas un immense supermarché où les chrétiens viennent faire leurs courses doctrinales, où chacun choisit la doctrine qui lui convient le mieux, selon ses désirs charnels. On doit être présent à l’église pour faire, non nos courses personnelles, mais la course chrétienne, l’unique course inaugurée par le Seigneur Jésus par Sa mort sur La Croix. Les prédicateurs doivent ranger leurs étalages promotionnels qui attirent ceux qui ne veulent pas payer le prix juste, ceux qui aiment négocier d’excellentes remises. À quoi bon mettre en valeur des produits toxiques d’apparence éclatante qui ne servent qu’à satisfaire la convoitise de la chair et qui ruinent la santé des consommateurs.

La course chrétienne doit être annoncée haut et fort par la prédication de La Croix. Les compétiteurs doivent se soumettre à un unique règlement. La course consiste à perdre sa vie pour gagner celle de Christ. Un prix honorable et d’une valeur inestimable et incorruptible nous attend à la ligne d’arrivée, où Jésus couronnera les vainqueurs. Il annoncera malheureusement, à ceux qui arriveront avec leurs courses, leur désolante disqualification de la véritable course chrétienne.

Ne m’en voulez pas. Je vous aime……… et je suis sincère