Notre jeunesse chrétienne est aujourd’hui rongée par un mal, tel un cancer qui ne se déclenchera peut-être que beaucoup plus tard dans leur vie. Sans qu’ils en soient conscients, les jeunes chrétiens brûlent la chandelle par les deux bouts en consumant leur vie devant tous les écrans existants : télé, tablette, téléphone, et enfin jeux vidéos. La chandelle de l’énergie se consume d’un côté, le corps s’usant prématurément, alors que simultanément, à l’autre bout , on assiste au raccourcissement de la durée de vie dû au gaspillage du capital santé prévu pour les années futures. Au centre de ce problème, se trouve le temps perdu dans toutes ces activités qui prend souvent sur le sommeil. Or qui dit sommeil, dit santé, et qui dit mauvaise santé, dit mauvaise qualité de vie et donc vie raccourcie. Certains spécialistes s’accordent pour dire que le sommeil est en top liste des éléments-clés pour le maintien optimal de la vie cellulaire, avant même les vitamines. Combien de nos jeunes consument leur vie en passant la majeure partie de leur nuit sur ces dangereux excitants physiques et psychiques. Par exemple, en se mettant quotidiennement en mode virtuel dans la violence sur les jeux, ils ne réalisent pas que leur cerveau fonctionne en mode réel. Pour lui, pratiquement tout est réalité. C’est pourquoi toutes les hormones réagissent aussi bien et l’usine de production d’adrénaline et de cortisol tourne à fond. Imaginez ce que cela fait au corps qui réagit constamment d’une certaine manière, alors que cela n’est prévu que pour des situations extrêmes exceptionnelles. C’est comme si vous aviez un véhicule conçu pour rouler dix ans et que vous n’éteignez jamais son moteur. Pensez-vous qu’il atteindra les dix ans prévus ? Personnellement, j’en doute.

LA VIE EST DÉJÀ TROP COURTE

Jeunes gens, jusqu’à quel âge voulez-vous vivre ? Jusqu’à quel âge voulez-vous rester en bonne santé ? Voulez-vous être en pleine forme pour servir Dieu ? Voulez-vous rester toujours bien disposés pour votre famille et pour votre travail ? Il serait temps de remettre en question la gestion quotidienne de votre vie et couper la poire en quatre morceaux répartis sagement : votre sommeil réparateur, votre vie familiale équilibrée, votre service pour Dieu constant, et votre activité professionnelle productive. Prenez garde à l’intrusion progressive de loisirs addictifs qui envahissent vos nuits et remplacent votre dodo, menacent votre communion familiale, s’opposent à votre consécration de disciple et appauvrissent vos résultats scolaires ou professionnels. Car votre sommeil est la source de votre énergie, votre consécration à Dieu est la source de votre renouvellement spirituelle, votre profession est la source de vos revenus financiers, votre cadre familial est la source de votre équilibre humain. Veillez donc à ne pas empoisonner des sources aussi précieuses  par des loisirs malsains. Amen!