Le pardon du chrétien envers son prochain est tout comme celui de Jésus-Christ envers lui. Il le porte déjà dans son cœur quand survient l’offense, tout comme celui de Jésus était déjà là pour lui bien avant ses offenses.