La loi de Moïse condamnait le pécheur sans condamner le péché.

Le pécheur mourrait inexorablement et le péché continuait à vivre.

La croix de Christ a condamné le péché, sans condamner le pécheur.

Le péché s’est mis alors à mourir et le pécheur racheté s’est remis à vivre.

Tout ceci grâce à la loi de Christ qui lui montre le chemin vers la sainteté

Et à la loi de l’Esprit de vie en Jésus-Christ qui anéantit le péché.

À la fin, il n’y aura plus ni l’horreur du péché ni l’horrible pécheur,

Mais seulement Christ en tous, éclatant de gloire et de sainteté.

Seule condition à cette victoire finale,

Une haine constante du péché, du mal,

Une attitude vraie de foi et de repentance,

Et à la loi de Christ, une sincère obéissance.

1 Corinthiens 9.21 : avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi (quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous LA LOI DE CHRIST),

Galates 6.2 : Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi LA LOI DE CHRIST.