La vérité ne flatte pas, elle n’est pas non plus rude ni irritée,
Mais s’accompagne de grâce pour être reçue telle qu’elle est.
La vérité n’exagère pas, elle est entière et pleine d’intégrité.
Elle n’use point d’artifices pour convaincre, être crue et acceptée.
Elle n’est point hypocrite, et hait la duplicité
Et ne cache pas ses sentiments et sa pensée.
La vérité s’évertue à toujours clarifier,
À ne jamais laisser derrière elle rien d’enténébré.
Elle aime le franc parler, mais doux de la pureté,
Et ne supporte pas le légalisme pour la représenter.
La vérité est souvent tranchante mais empreinte de sincérité.
Elle ne veut pas faire du mal, mais il lui arrive de nous blesser.
Cependant la vérité n’a jamais rien à se faire pardonner.
Elle est revêtue de tant de justice et de sainteté.
L’erreur et le mensonge seront éradiqués,
Mais la vérité demeure pour l’éternité.
La vérité est tellement simple, qu’on a tendance à la compliquer,
Et l’on a du mal à croire que c’est bien elle qui a parlé.
Ne croyez pas qu’alors, elle se laissera influencer,
Et qu’elle changera d’avis pour essayer de nous gagner,
Pour dire oui à nos petits plans, à nos doctrines, à nos idées.
Non, la vérité se présente à nous telle qu’elle est,
Sans détour, remplie d’amour et puissante en autorité.
Les philosophies changent et ne cessent de se renouveler.
La science progresse et se vante de toutes ses nouveautés.
La vérité quant à elle, s’obstine à rester la même pour l’éternité.
Il n’y a en elle ni recul ni abandon pour nous soulager,
Ni avancement, ni progrès pour nous épater.
Aimons-la, elle nous emmènera avec elle en toute sécurité,
Haïssons la, elle parlera éternellement à notre conscience pour nous tourmenter,
Alors qu’on ne pourra plus revenir vers elle pour se réconcilier.
La vérité est le plus fidèle miroir vers lequel se tourner pour se regarder,
Pour se connaître sans se condamner et haïr parfaitement notre péché.
La vérité est notre meilleure amie, mais elle n’écoute jamais la bouche fermée.
Elle nous reprend sans aucune crainte de nous voir l’abandonner,
Mais elle nous attend patiente, avec cet espoir de nous retrouver,
Repentant et brisé, reconstruit et restauré,
Reconnaissant qu’elle eut raison de nous parler.
La vérité nous fera découvrir ce à quoi Dieu nous a réellement destiné.
Acceptons sa main, ne la lâchons plus jamais.