DANS LES DERNIERS TEMPS LES HOMMES SERONT……..FANFARONS

Le mot grec  » alazon  » parle de charlatans qui font des promesses impossibles à tenir. Les temps difficiles sont un fond de commerce, pour ces charlatans qui possèdent l’art et la manière d’exploiter les plus faibles et même ceux qui se croient forts. Si cela est déjà dur de faire face aux difficultés de la vie présente, le charlatanisme y ajoute de la cruauté. Se faire sans cesse promettre des solutions sans jamais en voir la réalisation, rend notre crise encore plus invivable. Et cela est vrai, autant dans le monde que dans l’Eglise où des prédicateurs fanfarons promettent aux chrétiens monts et merveilles, à condition qu’ils exercent leur foi en semant dans leur ministère. Si vous semez mille dollars, vous aurez cent fois plus, c’est à dire cent mille dollars, disent-ils. Cette doctrine de prospérité basée sur les dons financiers pour remplir les poches de ces prédicateurs, fait aussi de nombreuses victimes, même dans les pays les plus pauvres du monde. Les chrétiens ne sont pas amenés sur le chemin de la croix, pour se préparer à la mort de leur chair, mais on les gave de doctrines mirobolantes. On les exerce à croire dans une vie matérielle prospère  dans ce monde, au lieu de leur enseigner la saine doctrine, l’évangile de la Croix de Christ, qui exhorte à se contenter de ce que l’on possède, en faisant mourir les désirs de la chair. Courir après des promesses que Dieu n’a pas faites, rend la vie chrétienne frustrante et décevante, car les résultats escomptés ne sont pas au rendez-vous. Beaucoup tombent dans la colère et l’amertume non seulement envers les charlatans, mais aussi envers les hommes de Dieu sincères, et abandonnent leur église et parfois même la foi. L’évangile de la Croix est le seul évangile à ne pas décevoir car il enseigne la voie du renoncement au lieu de celle du gain. Il ne fait pas miroiter des promesses charnelles, mais promet cependant, une vraie délivrance, celle de la chair. L’apôtre Pierre dénonce les fanfarons. Regardez plutôt:

   2 Pierre 2:17    Ces gens-là sont des fontaines sans eau, des nuées que chasse un tourbillon: l’obscurité des ténèbres leur est réservée.    18   Avec des discours enflés de vanité, ils amorcent par les convoitises de la chair, par les dissolutions, ceux qui viennent à peine d’échapper aux hommes qui vivent dans l’égarement;    19    ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui. 

La liberté ne peut pas être promise par ceux qui ne l’ont pas expérimentée eux-mêmes. C’est pourquoi l’évangile ne doit pas être simplement une connaissance, mais une expérience profonde dans notre être intérieur. C’est ainsi que l’apôtre Paul mentionnait aux Corinthiens que c’est lorsque la mort agit en nous que la vie agit dans les autres. Ceux qui font cette expérience, annoncent l’évangile avec puissance et la Parole de Dieu dans leur bouche est la vérité, celle qui affranchit de la puissance du péché. La promesse de la vie proclamée par eux, n’est pas trompeuse. De tels hommes contribuent à la restauration de l’église en crise. Il faut prier que Dieu nous fasse davantage grâce, en en élevant au milieu de Son peuple.