On raconte qu’un groupe de touristes se rendit un jour à Rome, dans une des chapelles revendiquant la possession du crâne de Jean-Baptiste. Un des touristes, observant le crâne, fit remarquer au guide que, revenant tout juste d’un voyage de Jérusalem, il avait visité une chapelle là bas qui certifiait qu’elle possédait aussi le crâne de Jean-Baptiste, sauf que celui de Jérusalem était plus petit et plus large que celui de Rome. Le guide, sans perdre son sang froid, lui répondit aussitôt, que ce crâne de Jérusalem devait certainement être celui de Jean-Baptiste, lorsqu’il était plus jeune.