Saviez-vous que tout ce que vous prenez ou utilisez illégalement vous sera redemandés un jour ou l’autre. C’est une loi universelle là ou il y a une volonté de justice. Toucher des subventions ou des allocations en dehors du cadre juridique qui vous le permet, déclenche des procédures de justice pour vous les réclamer.  C’est la même loi pour notre corps. Si vous ne dormez pas suffisamment la nuit, votre cerveau vous harcèlera de bâillement, signe qu’il vous réclame le remboursement des heures de sommeil que vous lui avez volées. La fatigue du corps agit comme une demande de remboursement. Si vous abusez de votre bonne santé en imposant à votre corps de la nourriture malsaine et un rythme de vie inadapté, la maladie peut se manifester comme un rappel à l’ordre, ou comme une facture parfois trop lourde à payer. Conclusion et morale de ces illustrations: dans la vie on est tous redevable à des créanciers d’origines diverses, pourvu que nous soyons solvables au moment des réclamations.

La vie que Dieu nous a donnée est régie par des principes bien définis. Or nous en usons de manière abusive en ne respectant pas les lois divines. C’est ce que la Bible appelle le péché. Le péché est la transgression de la loi divine. Il nous rend redevables envers Dieu d’une dette que nous ne pouvons pas payer. Nous ne sommes pas du tout solvables pour prétendre la rembourser. Nous ne pouvons même pas faire des clins d’oeil à Dieu avec nos bonnes œuvres, elles sont une devise qu’Il ne reconnaît pas. La bible dit que le rachat de nos péchés est trop cher. Mais dans Son amour, Dieu a prévu un moyen de paiement inespéré et irréprochable. Au fait vous n’avez rien à payer, Jésus Christ l’a déjà fait pour vous. Le remboursement à déjà eu lieu à la Croix lorsque le Fils de Dieu est mort pour vous. L’épître aux Romains déclare que le salaire du péché c’est la mort. Jésus a pris sur Lui le salaire de nos péchés, Il est mort pour nous. Son sang versé est le prix réclamé par Dieu pour rembourser la dette de nos péchés. Lorsqu’Il est mort et que son sang coulait pour nous, Il trouva la force de pousser un dernier cri aux oreilles de tous ceux qui l’observaient:  » TOUT EST ACCOMPLI ». Ce qui veut dire que tout est payé, la dette est effacée. Si cela est vrai, cela signifie que je ne dois plus rien à Dieu. Il ne me reste plus qu’une seule condition pour accéder à cette remise gracieuse, c’est de me repentir de ma nature de pécheur devant Dieu, et de croire en Celui qui a payé le prix pour moi, Jésus-Christ. Mon ami ne reste pas sous le poids écrasant de cette dette, mais crois en Jésus christ en Lui donnant ta vie. Quel bonheur de savoir qu’une telle dette à été payée par le don d’amour de Jésus sur la Croix.

Le Dieu d’amour qui vit dans le ciel ne pouvait changer Sa justice pour nous sauver, car Sa justice est éternelle, c’est elle qui garantit le bon ordre moral pour l’éternité. C’est pourquoi, sans changer Sa justice, Il a payé le prix fort pour nos péchés en envoyant et en livrant à la mort Celui qu’il avait de plus cher, Son Fils unique. Que votre cœur se courbe avec respect et reconnaissance devant une telle faveur, pour que vous receviez le don de la vie éternelle.